•  

    We are a French school group of 26 people planning to go for a cycling ride through France, Ireland and England in May. We are apprentices specialised in masonry, painting, and building technicians at the “Maison Familiale de Saint Gilles Croix de Vie”, a training centre in building construction (mostly).

     

    We think it’s a very good experience:  riding bike across a country enables to discover landscapes and meet people, see the changes in climate, landscape, local industries, farming, architecture, flora and fauna. This way, students can experience that riding across another country is worth the effort and that it is a good and stimulating) means of discovering new countries, cultures and languages. Besides, bicycle is an ecological means of transportation, which is important to us.

     

    26 people will take part to this tour across France, England, Wales, Ireland and Jersey Islands:

    -          21 students (between 17 and 20 years old),

    -          5 accompanying adults: Tony (who works with us (cook), Christelle (as a student last year, she came to Spain  with us, and as she enjoyed much the experience, she volunteered to accompany us as a accompanist during this new trip across Great Britain :-), Charlotte (Bruno’s sister works as a translator), and Julien and Bruno who are teachers the apprentices at the “Maison Familiale de Saint Gilles Croix de Vie”. Julien teaches masonry, Bruno teaches sciences. 

    Usually, the means of transportation used for scholar trips is bus, or train. We do prefer bike. Last year we completed a bicycle tour across France and Spain with 22 students (among which, 2 girls). You can visit our blog about this trip to Spain here:

     www.voyage-etude-2009.kazeo.fr

    The students are interested in architecture as they learn masonry, painting or building technology. That's why we would be very interested in visiting “low energy houses” or “renewable energy maintenance buildings”, as well as local (historical) architecture in the surroundings. Yet, we will probably be in a hurry (we have planed to do many (too many) things (and miles :-) in so little time...) and the visit cannot take too much time.  

     


    2 commentaires
  •               Le blog de l'an dernier : lien

                 Le site des MFR (Maisons Familiales Rurales) : lien 


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Voyage d’étude à vélo RELIANT L’Irlande PUIS l’Angleterre à VELO

     (BP1mA + BP1MB + BP1P + BAC 1)

    MI mai 2010 

    Du 12 au 24 mai 2010 

    1150 km à vélo et 1200 en ferry

      

     1.   Le projet

    §         Le projet consiste à réaliser un voyage d’étude qui rallie L’Irlande via le Royaume Uni en vélo et bateau (3 traversées par ferry)

    §         Le rythme du voyage très découpé (vélo/bateau) favorise la récupération physique des jeunes et évite l’ennui.

    §         Les paysages rencontrés sont évidemment variés et magnifiques.

    §         Le relief rencontré est tout à fait accessible au niveau physique des jeunes.

     Un fourgon conduit par un troisième accompagnateur assure l’intendance, la logistique et la sécurité. L’idée, en plus du challenge sportif, et de faire s’investir les jeunes dans la préparation du voyage et  de multiplier les activités et visites (domaine professionnel, géographie, histoire, architecture, faune, flore, développement durable, arts…)

     


    2.   Les différents objectifs
    • L’idée est la découverte des régions traversées dans tous leurs aspects et après les régions de France (Pays de la Loire, Bretagne), découvrir le sud et l’ouest de l’Angleterre puis le sud de l’Irlande. La découverte par le biais du vélo est propice à générer du contact, idéalement des liens. La découverte des régions et de leurs spécificités (architecture, économie locale, cultures, élevage, faune, flore, gastronomie…) se fait continument par le vélo et de façon beaucoup plus détaillée qu’avec un mode de locomotion plus rapide empruntant des voies plus directes entre 2 sites. Chaque moment du voyage offre la possibilité d’ouvrir les yeux sur son environnement qui varie graduellement entre des paysages très différents (marais, bord de mer, bocage, baie, forêt, montagne…) 

     

    • Sur le plan professionnel, la visite au rythme du vélo est idéale pour découvrir l’architecture locale et les façons de construire dans les régions françaises et dans ces différentes régions et pays. Une visite de chantier de construction en maçonnerie sera sollicitée en Angleterre ou en Irlande avec un interprète.

     

     

    • Le cours séjour en Angleterre et en Irlande a pour but de susciter le goût de découvrir certains aspects de pays voisins et d’une culture différente avec son mode de vie. Nous espérons par là donner l’envie d’apprendre une nouvelle langue. En amont, la préparation au voyage inclue une initiation en dehors des temps de cours à l’anglais.

     

     

     

    2.2. Découverte d’un sport : la grande randonnée à vélo

     

    Le projet permet la découverte d’une nouvelle activité sportive avec ses techniques, gestion de l’effort avec la topographie, lectures de graphiques de col, choix du braquet, rotation de pédalier, calculs de vitesse ascensionnelle…

     

     

    2.3.  Démarche inscrite dans le cadre du  développement durable

     

    La Maison Familiale CFA de Saint Gilles Croix de Vie mène des actions depuis plus de 30 ans qui s’inscrivent dans le cadre du développement durable.

     

    • Replantation des oyats sur les dunes du littoral vendéen.
    • Participation à titre expérimental au tri des déchets en collaboration avec la communauté de commune.
    • Mise en place d’un partenariat avec un centre de rééducation pour concevoir, produire et développer un catamaran pour la rééducation des personnes handicapées. Organisations de manifestations sportives.
    • Participation à la « Coulée verte », projet de réimplantation  végétale d’un site de la ville et d’aménagement avec des passerelles rustiques en bois, projet récompensé par le prix national « Arturbain ».
    • Relevés périodiques des compteurs (eau, gaz, électricité) et de la consommation papier  du centre de formation pour analyse et sensibilisation, pour généraliser un meilleur comportement éco-citoyen.

     

     

    • L'établissement s'est positionné comme pilote d'une grande journée environnement, "un apprenti, un arbre" regroupant 640 apprentis MFR/CFA de Vendée, afin de reboiser plusieurs sites sur la commune de Venansault en Vendée.
    • Présentation aux portes ouvertes d’un mini lotissement présentant les nouvelles technologies et matériaux innovants s’inscrivant dans une démarche de construction durable.
    • Accueil de l’équipe de France HandiEspoir pour préparation du championnat.
    • Sensibilisation aux perspectives du Grenelle de l’environnement  par le biais de visites de chantiers (visite de la maison à énergie positive éco-conçue des Herbiers, visite d’un bureau d’étude bâtiment à énergie positive à Saint Hilaire de Riez)…

     

    Ce projet de voyage en Irlande s’inscrit également dans la même démarche d’information et de sensibilisation au développement durable :

     

    • Découverte d’un mode de déplacement écologique avec ses avantages et ses contraintes.
    • Découverte de la richesse du patrimoine des régions traversées et de leur fragilité
    • Découverte de chantiers ou de fabricants de matériaux pour le bâtiment inscrits dans la démarche de développement durable.


    2.4.                   Formation de jeunes adultes

     

    • Prise de responsabilités dans la conception, l’élaboration, le financement d’un voyage d’étude choisi par eux, mis en œuvre par eux sous la houlette de formateurs et d’une direction : optimisation du parcours, gestion de la sécurité, de la logistique, choix des activités, réservations, communication, intéressement à la règlementation.

     

     

    • Dépassement de ses limites, accomplir un parcours qui représente un challenge sportif avec toute la préparation physique qui l’accompagne. Découverte de la pratique d’un sport, la randonnée à vélo, avec ses spécificités.

     

     

    • La préparation physique : Elle est voulue comme une activité réfléchie, pensée et organisée par les jeunes, encadrée par leurs formateurs. Elle s’organise de 2 façons :

     

    ü      Sur un plan individuel, le week-end, chaque jeune et chaque formateur se préparent en réalisant à vélo quelques dizaines de km. La préparation physique est également prévue dans les périodes de formation avant les cours avec 2 sorties hebdomadaires de footing entre 6h30 et 7h45 au départ de l’internat, le long de la plage de Saint Gilles Croix de Vie.

    ü      Au niveau collectif, la préparation se fait dans le cadre des 2h00 d’activités sportive hebdomadaire prévues en centre de formation. Elle se poursuit avec 2 sorties vélos de 80 km qui sont prévues en dehors des temps de cours, une à Noirmoutiers, l’autre à la Roche sur Yon (aller retour depuis Saint Gilles Croix de Vie). L’une de ces sorties sera encadrée par un ancien champion cycliste, maître d’apprentissage.

     

     

    • Respect des différences, esprit de groupe : le niveau physique des jeunes n’est pas le même selon qu’ils travaillent en bureau d’étude ou sur chantier. Le voyage a donc comme objectif le respect des différences, l’entraide et le soutien.

     

    2.5.                   Des rencontres et des échanges

     

    • Création d’un blog mis à jour chaque soir, pour permettre le relai de l’information auprès des parents, amis, auprès du centre de formation, etc.

     

     


     

    3.   Le public concerné : 21 jeunes et 5 accompagnateurs

    4 groupes se sont montrés intéressés par une telle aventure :

     

    §         Brevet Professionnel Maçonnerie 1ère année (2 groupes BP1mA & BP1mB)

    §         Brevet Professionnel Peinture 1ère année

    §         BAC PRO Technicien du Bâtiment : Etudes et Economie 1ère année

     

    4.   Formateurs accompagnateurs

     

    L’encadrement est constitué de 5 personnes au total, 2 formateurs (Julien, Bruno), Tony notre cuisinier (conduit le fourgon, assistance logistique et sécurité, itinéraires GPS) et 2 accompagnatrices volontaires, Chrystelle (qui a fait le voyage en Espagne l'année dernière) et Charlotte (en tant qu'interprète).

    Pour bénéficier du pont de l’ascension et du lundi de la pentecôte, le voyage va avoir lieu du mercredi 12 mai au 24 mai soit une durée de 13 jours.

     

    5.   Les activités et les visites envisagées

     

    L’idée est de multiplier les genres pour satisfaire la curiosité de chacun et élargir ces centres d’intérêts. On voudrait du culturel qui touche tous les genres, professionnel, développement durable, architecture, faune et flore, actualité, gastronomie, géographie, spirituel (sans prosélytisme).

     

     6.   Sécurité du voyage

     

    • La sécurité a été positionnée comme élément déterminant du voyage. Les jeunes participent activement à la mise en place de la sécurité du voyage en s’intéressant à la règlementation. Celle-ci impose notamment de scinder le groupe de cyclistes en 2 files avec en tête et en queue de file, un responsable disposant d’un moyen de communication.
    • La préparation physique est un élément déterminant de la sécurité du voyage.
    • Le matériel loué sera du matériel de location spécifique neuf acheté pour cette occasion par le fournisseur. Les vélos ne disposent volontairement d’aucun porte bagage dans le but de minimiser l’effort et d’éviter toutes chutes de chargement. Ils sont tous munis de gourdes et d’éclairage.
    • La question des assurances sera prise en compte.
    • Tous les jeunes au départ sont titulaires du code de la route ou en cours d’acquisition.
    • Tous les jeunes au départ sont soumis à une visite médicale conditionnelle.
    • Du matériel spécifique pour la signalisation et la protection sera utilisé sur la route (chasubles, jalons, casques…)
    • Des feuilles de route précises (mentionnant la topographie et une vitesse moyenne à ne pas dépasser) sont à disposition de chacun des groupes pour chacune des journées.
    • Le circuit a été réfléchi de manière à éviter les zones urbaines importantes.
    • Un véhicule d’assistance sanitaire et logistique pouvant faire office de voiture balai est prévu pour le périple tout entier. La communication des personnes encadrant le voyage a été réfléchie.
    • Parmi les jeunes participants, ? jeunes sont des pompiers volontaires.
    • 100 % des jeunes en formation dans le CFA ont réalisé et obtenu le « certificat de sauveteur secouriste du travail ».
    • Au sein du centre de formation, certains jeunes sont « apprentis surveillants » ce qui signifie qu’ils ont des responsabilités de soutien scolaire, d’encadrement des groupes dans le cadre des veillées.

     

     

    Le projet répond à une volonté de formation professionnelle :

     

    Par les visites de chantier, permettre d’appréhender de nouvelles techniques professionnelles. Par l’itinéraire et la lenteur du déplacement, permettre la découverte de l’architecture locale et les modes de constructions de chacune des régions.

     

     

    Le projet répond à une volonté d’ouverture à l’Europe :

     

    Le projet s’inscrit dans un projet global du CFA des Maisons Familiales pour favoriser l’ouverture et les échanges avec les pays européens en parallèle aux projets Léonardo. Le séjour en Irlande et Angleterre devrait donner envie de retourner sur place après une première approche.

     

    Le projet répond à une volonté de sensibiliser au développement durable :

     

    La démarche « développement durable » du projet est claire. Le choix du mode de locomotion et l’implication physique nécessaire contribuent fortement à cette dimension du projet. Les visites professionnelles (chantiers ou entreprises) seront choisies dans le même esprit.

     

     

    Le projet souhaite toucher différents aspects de la culture générale :

     

    Le mode de déplacement choisi est approprié à la découverte des régions dans leur intimité (architecture locale, histoire, économie locale, cultures, faune, flore). Les visites culturelles permettent de s’intéresser plus particulièrement à certains aspects de la culture locale.

     

     

    Le projet représente un challenge sportif :

     

    Le projet vise la recherche du dépassement de soi collectivement. Il permet également la découverte d’un nouveau sport (la grande randonnée à vélo) avec ses règles et ses techniques.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique